Dentiste Tours

Cabinet des Docteurs Morlock, Delalande, Dorey-Darchy, ROUSSAY chirurgiens-dentistes à Tours

15 Rue Caulaincourt - 37100 TOURS - Tél. : 02 47 51 90 96 - Fax : 02 47 51 23 90

Les implants dentaires, greffe ou comblement des sinus en vue de la pose des implants - Tours

GREFFE OU COMBLEMENT DES SINUS MAXILLAIRES EN VUE DE LA POSE D’IMPLANTS DENTAIRES

1-DEFINITIONS


1.1-Le sinus maxillaire
Le sinus maxillaire est une cavité pneumatique creusée dans le corps du Maxillaire (mâchoire supérieure), annexée à chaque cavité nasale avec laquelle elle communique par l’ostium maxillaire.

1.2-L’os alvéolaire
L'os alvéolaire est l'os qui entoure et maintient la dent sur l'arcade maxillaire
L’os alvéolaire nait et meurt avec la dent.
Il se forme et se développe autour des germes dentaires (fœtus, enfant). Quand la dent n'est plus là, il va progressivement se résorber et former la "crête alvéolaire". C'est dans celle-ci que l'on place les implants dentaires pour remplacer une dent naturelle disparue.

2-PARTICULARITES DE LA PERTE OSSEUSE DE LA ZONE DU MAXILLAIRE (MACHOIRE SUPERIEURE) POSTERIEUR.
Il y a deux origines à la disparition de l’os sous le plancher sinusien.
La première est la perte d’une ou plusieurs dents à ce niveau qui est suivie d’une perte osseuse centripète c’est à dire vers le haut.
La seconde est la pneumatisation physiologique du sinus et l’augmentation de la pression intra sinusienne. Il s’agit d’une perte osseuse centrifuge, c’est-à-dire vers le bas
La hauteur osseuse limitée en haut par le plancher sinusien et en bas par le bord libre de la crête va donc subir un double phénomène de résorption : de haut en bas (centrifuge) et de bas en haut (centripète).Ces deux phénomènes associés rendent imprévisible la quantité d’os disponible à la pose d’implants dentaires.

3-CLASSIFICATIONS DES RESORPTIONS OSSEUSES DES MAXILLAIRES ET INDICATIONS DES COMBLEMENTS SINUSIENS.
L’évaluation de la forme de la crête osseuse avec la détermination de sa hauteur et de sa largeur est fondamentale dans tout bilan pré-implantaire.
Il existe une classification qui permet de déterminer la technique de la pose implantaire.
Classe A : 8mm ou plus d’os résiduel. Aucune greffe n’est nécessaire avec cependant la possibilité de réaliser une effraction de la membrane sinusienne avec la partie apicale de l’implant.
Classe B : 5 à 7 mm d’hauteur d’os résiduel sont presents.il est préconisé d’utiliser la technique de comblement sinusien par voie crestale en posant les implants simultanément.
Classe C : 3 à 4 mm d’os residuel.Utilisation de la technique de comblement sinusien par voie latérale avec pose des implants simultanément si on obtient une bonne stabilité primaire.
Classe D : 1 à 2 mm d’os résiduel, la voie d’abord latérale est indiquée mais la pose des implants doit être différée.

4-TECHNIQUES OPERATOIRES DES COMBLEMENTS SINUSIENS.
4.1-Comblement sinusien par voie créstale.
Le site chirurgical est préparé et la membrane sinusienne est soulevée uniquement à l’aide d’ostéotomes.
Ces ostéotomes correspondent à la longueur des implants. Ils peuvent être droits ou coudés. Leur extrémité est, en général, concave et leur forme conique assure une ostéo-compaction latérale des parois osseuses.

implants_dentaires.png
   

Une autre technique pour accéder directement au sinus peut être aussi utilisée. Cela consiste à passer les forets au niveau du site opératoire jusqu'à une distance de 2 mm du plancher sinusien. Ensuite il s’agit d’introduire successivement des ostéotomes dont la manipulation soulève les millimètres restant ainsi que la membrane sinusienne jusqu'à la hauteur choisie.

 

 

protheses_dentaires.png



Lorsque le logement de l’implant (lit implantaire) est totalement realisé, le praticien peut alors positionner le ou les implants nécessaires au traitement.
Plusieurs mois de cicatrisation sont alors indispensables avant la réalisation des empreintes qui permettront de mettre ne place le ou les couronnes sur implants.


4.2-Comblement sinusien par voie latérale.
La technique consiste à exposer le mur latéral du maxillaire, y ouvrir une fenêtre, soulever la membrane sinusienne et procéder à la mise en place du matériau de greffe à l’intérieure de la cavité sinusienne.
Les implants dentaires peuvent alors être positionnés en même temps que la greffe de sinus ou dans un second temps après quelques mois de cicatrisation.

 

Dr Jean François Morlock, dentiste à Tours

Article rédigé par le praticien le 30/05/2013

Dentiste Tours - 15 Rue Caulaincourt - 37100 TOURS
Tél. : 02 47 51 90 96 - Fax : 02 47 51 23 90

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr